La musique, quels bienfaits ?

Emission France Inter : les bienfaits de la musique chez les adultes et les enfants

Pour écouter l’émission, c’est ici

https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-21-mars-2018

Pourquoi l’écoute et la pratique de la musique peuvent-être bénéfique pour notre cerveau ? Pourquoi la musique favorise le développement cognitif des bébés et des enfants ou encore ralentit le vieillissement cérébral ? Les musiciens et les mélomanes assidus sont-ils plus intelligents que la moyenne ? Que nous disent précisément les neurosciences à ce sujet ? Toutes les musiques se valent-elles en la matière ?

Quelques extraits de l’émission

Musique et santé

« La musique contient des pouvoirs bénéfiques sur notre cerveau, que l’on soit en bonne ou en mauvaise santé. »
« Il y a toujours eu dans l’histoire de l’humanité des liens entre la musique et la santé (…) c’est beaucoup plus récemment qu’on a compris qu’elle pouvait vraiment entrer dans le cerveau, modifier le fonctionnement biochimique du cerveau, modifier les processus socio-cognitifs fondamentaux (…) et donc changer beaucoup de comportements : calmer, pousser à l’action. »

Etudes scientifiques sur les bienfaits de la musique

« Plus vous êtes engagés dans la pratique musicale, plus vous êtes susceptibles de bénéficier de ses effets. Beaucoup d’initiatives se montent pour inciter les pratiques musicales dans le milieu scolaire, hospitalier… et montrent que la pratique musicale est extrêmement bénéfique pour tous les publics. »

La musique peut avoir des effets bénéfiques pour des procédés mentaux qui ne sont pas musicaux.

« D’après l’Effet Mozart, vous avez plus de chances d’augmenter votre QI de quelques points en écoutant 10 minutes de musique plutôt qu’en vous relaxant ou en écoutant rien du tout. ».

« Les ateliers musique vont développer des compétences autres que musicales (comme le langage par exemple). »

La pratique musicale n’est pas réservée aux enfants.

« On peut se mettre à la musique à n’importe quel âge et ce sera tout aussi bénéfique pour nous. »
« Si vous n’avez jamais eu la chance de faire de la musique, vous pouvez le faire, le cerveau reste plastique, et au bout de 4 mois, on a des effets avérés sur le plan cognitif, et la musique réduit le vieillissement cognitif, il n’y a pas de doutes.

Est-ce que l’éveil musical est assez développé en France ?

« Non, pas du tout, par exemple, en Allemagne, les enfants sont emmenés à la musique dès l’âge de 3 ans. »